Interview de Roger Saillen, entraîneur des E3

8 décembre 2018

Présentation cette semaine de Roger Saillen, entraîneur de l’équipe des E3 où évolue son fils entre autre. Une carrière de footballeur qui a permi à Roger Saillen d’avoir participé à la montée en 1ère ligue de notre équipe première fin de années 90. Il a également participé au maintien la saison suivante mais a ensuite subi une grave blessure au niveau du genou qui l’a privé dès le 1er tour suivant de figurer régulièrement sur nos terrains du coteau.  Arrivée au club en tant qu’assistant il y’a environ 2 ans, Thierry Garbani a poussé Roger à prendre en main le destin de l’équipe E5, sortant de l’école de football lors de la saison 2017-18. Un beau challenge que Roger a saisi et qui semble lui convenir à merveille, cette équipe évoluant très rapidement à un bon niveau face a des très bonnes équipes tels que Plan-les-Ouates et Versoix. Cette saison, l’équipe passe en E3, et continue de bien progresser, avec un groupe soudé et solide avec des vrais qualités.

– Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Un gars simple qui aime les gens

– D’où vient ta passion pour le football ?

Je regardais les matchs avec mon père à la TV et on allait aux CHARMILLES pour voir le Servette. Mon père était un passionné du Sion et m’a transmis la gagne à la valaisanne. Cet esprit de coupe de Suisse, ou un match n’est jamais fini et que tout peut être « renversé » lorsque tu joues en équipe. J’ai donc commencé le foot à l’âge de 6 ans et je garde encore des séquelles de cette envie de vaincre encore aujourd’hui…Un de mes objectifs pour mes petits est de leur transmettre cette envie de bien faire et d’esprit d’équipe ou chacun est important (on perd en équipe – on gagne en équipe).

– S’il y a un joueur que tu aurais voulu affronter dans ta carrière, ça serait ?

J’aimais bien à mon époque Jean-Paul Brigger et ça m’aurait fait plaisir d’échanger mon maillot avec lui 🙂

– Quel style de jeu prônes-tu ? Préfères-tu l’école Barça, Ajax, Juventus…

Solide comme la Juve avec du mouvement/technique à la Barça et de la folie comme le grand Ajax 🙂
Bonne réponse ?

– Quels sont tes objectifs pour cette saison ?

Que tous les enfants progressent et gardent du plaisir. J’ai envie de leur transmettre l’envie de gagner avec le respect qui va avec. L’humilité dans la victoire (jamais de moquerie), On a gagné un match contre Meyrin (difficilement) et l’équipe adverse a fait une haie d’honneur à notre équipe. J’ai trouvé ça magnifique et on l’a refait ensuite pour une autre équipe. Je travaille aussi sur le mental de chaque joueur, je commence a bien les connaitre et j’essaie de les pousser au max pour qu’ils franchissent des paliers. En ce qui concerne le foot, mes objectifs sont de produire un joli jeu qui est construit depuis l’arrière, ne jamais paniquer, calme et confiance. On travaille avec Denis (ma précieuse aide), les différents aspects techniques (contrôles, dribbles, frappes au but, conduite de balle) et ça paie. On voit de jolies choses pendant
les matchs et on aime ça !

– Si tu pouvais entraîner l’équipe et le club de ton choix, ça serait ?

Sans hésiter, le Barça ! j’adore Messi, il est incroyable avec cette équipe. Dommage qu’il n’a pas réussi avec l’Argentine car ça aurait été le plus grand joueur de tous les temps (lui a manqué un mental à la Ronaldo)

– Qu-est-ce qui t’as attiré à venir au Signal FC Bernex-Confignon ?

Mon fils qui a commencé le foot dans ce club et Thierry Garbani qui me voyait trainer au stade… Il m’a demandé un jour si je voulais donner un coup de main et ça c’est fait direct…

– Jusqu’où souhaites-tu aller en tant qu’entraîneur ?

Pas très loin, je suis content avec les juniors E. J’adore ces yeux qui pétillent quand il te regarde, les rires quand un fait le pitre ou la joie quand ils réussissent qqs choses. Ils sont purs, pour eux, tout est beau et ça fait du bien !

– As-tu d’autres passions et lesquelles ?

J’apprécie la montagne et son calme. Découvrir d’autres cultures en voyageant. Les choses simples me vont bien.

– Ton plat et boisson préférés ?

Un verre de rouge avec une entrecôte au sel.

– Si tu pouvais composer l’équipe de rêve, qui prendrais-tu ?

Je prendrai l’équipe de Suisse pour sa diversité et je rajouterai CR7,  Messi et Cavani (histoire de tout gagner pour notre pays pendant au moins 12 ans :-))

– Ta destination de vacances rêvée ?

New York ! J’adore cette ville.

– Le stade le plus marquant que tu as visité ou joué ?

Le Maracana au Brésil. Je suis allé voir un match dans les années 90 et on était presque au 100’000 spectateurs, une folie !

– Quel entraîneur t’inspire le plus ?

J’aime bien Jürgen Klopp du Liverpool. De 1 il entraine le Liverpool que j’ai admiré dans les grandes années du club (dans les années 80) et de 2. il est un peu fou mais un gentil fou (il se prend pas la tête).

– Y a-t-il une question que tu aurais aimé qu’on te pose et donne nous la réponse si oui…

Quelle a été ton plus beau moment d’entraineur ?
J’en ai plusieurs mais celui qui me fait le plus plaisir, c’est lorsque les enfants chantent la victoire dans les vestiaires. Cette joie et ces rires nous permettent de tout oublier… Merci les enfants 🙂

Michael Silverman

 

Dernière news

Ecolle de foot 2020 100 (9)

IMPORTANT!!!!! ECOLE DE FOOTBALL!!!!IMPORTANT

Logo_SFV_rot

IMPORTANT !!! Communiqué de presse de l’Association Suisse de Footbal

braillard julien

Julien Braillard, entraîneur de l’équipe seniors +30ans

GALERIE PHOTOS

1er Feminines VS Aire (4)

1er Feminines VS Aire 2020

A Signal VS Laconnex2020 (117)

A1 Signal VS Laconnex 2020

E4 Signal VS Grand-Saconnex 2020 (60)

E4 Signal VS Grand-Saconnex 2020

NOS PARTENAIRES